Evènements

La Fête des Lumières à Lyon

La fête des Lumières de Lyon porte plusieurs noms, fête du 8 Décembre, les Illuminations ou encore Fête de la Vierge Marie.

A l’origine, cette fête populaire célèbre la Vierge Marie qui aurait protégé la Ville de Lyon en 1643, année ou le sud de la France est touchée par la Peste. Les Echevins, le Prévôt des marchands et les Notables de Lyon firent alors un vœu : celui de rendre hommage chaque année à la Vierge si l’épidémie cessait. Le peuple tint sa promesse et cette coutume sera célébrée chaque année.

En 1852, une statue de la Vierge Marie est érigée sur la Chapelle Fourvière. L’inauguration devait avoir lieu le 8 septembre, jour de la fête de la Nativité de la Vierge et anniversaire du vœu des échevins de 1643. Mais une crue de la Saône a empêché qu’elle fut prête ce jour-là et retarda l’inauguration à la date du 8 Décembre 1852.

Mais ce 8 décembre 1852 ne se déroula pas comme prévu. Le matin, un violent orage contraint le Maître des Cérémonies d’annuler et de reporter les réjouissances au dimanche suivant. Mais le ciel s’étant dégagé au fil de la journée, la population lyonnaise, d’un geste spontané, illumine ses fenêtres, sort dans les rues et allume des feux de Bengale à la hâte qui éclairent la statue et la chapelle de Notre-Dame-de-Fourvière.

Ainsi depuis 1852, la fête est devenue une tradition. Une tradition qui veut que chaque famille habitant Lyon allume des lumignons ou lampions sur le rebord de sa fenêtre.

Ce n’est qu’en 1989 que la tradition est accompagnée des premières mises en lumière des monuments, puis en 1999 beaucoup d’animations plus importantes sont proposées par la municipalité. Au fur et à mesure des années, cette fête a pris de l’ampleur avec de nombreux artisans internationaux qui offrent à la ville des spectacles de lumières innovants et surprenants.

L’édition 2021 marque le retour de la fête du 8 au 11 décembre avec des œuvres dédiées spécialement à l’enfance et à la jeunesse.

Que faire cette année ?

Cette année, vous pourrez découvrir 6 univers thématiques différents.

  • Créations lyonnaises
  • Sous les arbres
  • A hauteur des enfants
  • Premières participations
  • Regards d’ailleurs
  • Les grands classiques
Que faire à proximité du restaurant ?

Si vous venez manger au restaurant entre le 8 et le 11, il vous sera très facile d’aller voir les œuvres exposées au Parc de la Tête d’or. 

Au programme cette année :

La Créature du Lac
Venez rencontrer Hydra, une créature mythique vivant dans le lac du parc. Tel un gigantesque serpent de mer, il sort la nuit venue pour déambuler parmi vous, son corps évoluant en torsion au milieu d’un champ de fleurs de lotus, symboles de douceur de l’âme et de mansuétude. Le corps de la créature est traversé d’une douce énergie lumineuse.
Plus d'informations
Ricochets
Tandis que vous arpentez la rive du lac du Parc de la Tête d’Or, la surface de celui-ci, habituellement si calme, est soudainement troublée par l’apparition d’ondes lumineuses, de lignes de ricochets majestueuses. Ces ondes puissantes se diffusent sur l’eau, elles effleurent la rive, jusqu’à vous atteindre.
Plus d'informations
Vegetal'lum
En vous promenant dans le parc, vous croiserez, telles de douces ponctuations dans l’obscurité, des nids lumineux installés aux creux des arbres qui éclairent subtilement les sous-bois, vous admirerez d’improbables plantes phosphorescentes qui ornent la pelouse ou nonchalamment suspendues au-dessus de l’eau du lac. Un peu plus loin, le kiosque est illuminé par d’étranges essaims, de délicates lucioles et d’éphémères papillons nocturnes.
Plus d'informations
Previous
Next